Comment se compare la phase actuelle de baisse des marchés actions par rapport aux précédentes corrections boursières ?

Les stratèges de Morgan Stanley, dans une étude datée du 25 janvier 2016, livrent leurs conclusions. A partir d’un échantillon de 43 phases de baisse (plus de 20% entre le point haut et le point bas du marché) :

  • La phase de baisse des marchés dure en moyenne 190 jours, avec une chute d’environ 30%.
  • Au regard de l’histoire, la phase de correction boursière est « relativement avancée ».
  • Les marchés actions mondiaux pourraient encore baisser de 10 % à partir des niveaux actuels (sur la base de l’indice mondial).

 

Les Etats Unis
Le marché qui a le moins corrigé est le marché américain – où les marges des entreprises semblent avoir atteint un pic courant 2015 – pénalisées qu’elles sont par l’appréciation du dollar et un possible regain d’inflation salariale.

L’Europe
Selon l’étude précitée, elle présente un moindre risque eu égard de la valorisation attrayante des actions européennes, du potentiel de rebond des résultats et de l’environnement macro-économique.

Les marchés émergents
La correction sur les marchés émergents a été plus longue que la phase moyenne, même si cette baisse n’est pas encore aussi importante que celle de 1998, 2000 ou 2008.

Quelle protection ?
«Un environnement économique moins porteur au vu des précédents marchés baissiers plaide pour un positionnement défensif», explique Morgan Stanley.

Toutefois, au regard des rendements actuels des obligations, les stratèges de la banque maintiennent l’idée de privilégier les actions.

Inscrivez-vous à notre newsletter!

Fields marked with an * are required

ACTUALITÉS VECTOR GESTION

PME Magazine – Les sportifs d’élite ont leur coach financier

VCT Vestor Gestion collabore avec des agents de joueurs suisses pour les conseiller sur leur avenir…
LIRE +

Allnews – Approche globale des risques

La première place du classement IBO 2018 (Indice Performance Watcher) pour la gestion de portefeuilles à…
LIRE +